Faces

Après le départ de Steve Marriott en 1969, les trois membres rescapés du groupe britannique Small Faces, Ronnie Lane, Ian McLagan et Kenney Jones, rencontrent un certain Rod Stewart et aussi Ron Wood, qui eux, viennent de claquer la porte du Jeff Beck Group. Les cinq musiciens créent leur nouveau groupe Faces 

Faces commence à tourner aux États-Unis, la presse leur fait une bonne réputation et les concerts commencent à se jouer à guichet fermé, grâce à la popularité grandissante de Rod Stewart qui mène en parallèle sa carrière solo.

On trouve donc : Rod Stewart : chant (1969-1975)

Ron Wood : guitare (1969-1975) Ian McLagan : claviers (1969-1975)

Kenney Jones : batterie (1969-1975) Ronnie Lane : chant, basse (1969-1973)

Les Faces enregistrent ensemble jusqu’en 1975, mais la flamme n’y est plus. Rod Stewart qui est tout de même responsable en grande partie de la réussite de Faces s’impose naturellement comme le leader du groupe et cela déplaît fortement à Ronnie Lane qui déplore de ne pas pouvoir chanter ses chansons. La  carrière solo de Rod Stewart a pris de l’ampleur tandis que Ron Wood part « tourner » avec les Rolling Stones, et le groupe fini par se séparer…

En 2010 le groupe se reforme avec Ron Wood, Kenney Jones, Ian McLagan  mais avec en plus le chanteur Mick Hucknall (Simply Red) et le bassiste Glen Matlock (Sex Pistols).

Bien que Faces n’ait jamais eu la même réussite que les Who ou les Rolling Stones à cette époque, le groupe a toutefois laissé une trace indélébile sur les puristes du rock. Leurs concerts chargés de rock authentique et d’alcool, ont grandement inspiré la révolution Punk.

Groupe à (re)découvrir s’il en est…

Gil Tau

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu